Reclusoirs
Voir l'invisible :
anachorètes
et reclus
Reclusoirs
et hagioscopes.
Et à Notz l'Abbé,
une récluserie ?
Questions en suspens

Reclusoir de Ste Colette de Corbie à ND de St Etienne

En anglais une recluse se dit aussi "anchoress" (même etymologie qu'anachorète)

Des édicules disparus

Les reclusoirs au sens strict étaient des lieux d'emmurement ne comportant que des "fenestrelles", toute porte ayant été murée ou scellée. Par l'une de ces étroites ouvertures, qui s'appelait alors hagioscope, on pouvait apercevoir la Réserve Eucharistique , par une autre on pouvait passer la nourriture.

La plupart de ces cellules ont été amenagées à l'extérieur d'une église, souvent conventuelle. Des règles ont prévu parfois les dimensions du logement (8 pieds sur 8 pieds soit 10 m2) ; parfois une fosse y a été déjà creusée !

Les réclusoirs semblent avoir été relativement nombreux au Moyen-âge et un répertoire dressé vers 1320 fait état de 260 recluses, uniquement pour la ville de Rome.
Voir le site consacré à la découverte récente d'un reclusoir http://209.85.129.104/search?q=cache:ew73AJPqjxQJ:www.mouzon.fr/Images/Produits/9BE928F2-5002-4b2d-9883-CE45A9259E4A.PDF+mouzon+hagioscope&hl=fr&ct=clnk&cd=1&gl=fr - et http://amismouzon.free.fr/html/dossier1_abbatiale/interieur/interieur_3.htm

Il semble que parfois certains reclusoirs aient été aménagés pour 2 ou 3 personnes et même que certaines recluses pouvaient recevoir des visiteurs.

Parfois aussi, plusieurs reclusoirs étaient mitoyens ; ils n'avaient pour seule communication entre eux des fenestrelles. Le mot de recluserie est plus adapté dans ce cas.

Voir aussi http://www.reclusesmiss.org/mb/traditiondesrecluses.html

et
http://www.virtualchester.org/view/view_qtvr.php?id=9

Et visitez notre autre site
www.atelierssaintantoine.com